Le Maquis : Bilan en chiffres et en images

Le Maquis : Bilan en chiffres et en images

Le Maquis : Bilan en chiffres et en images

La première édition du Festival Le Maquis s’est terminée après 2 belles soirées à la Guinguette Chez Alriq. Retour en quelques chiffres et en images sur ce premier grand projet porté par notre association Kélé.

Notre ambition était de lancer une dynamique collective, pour construire un évènement qui porterait les objectifs de l’association Kélé : faire changer de regard sur le continent africain, faire la promotion d’un continent beau, riche et innovant, mettre en lumière des initiatives qui contribuent à faire connaître l’Afrique sous un angle nouveau, créer des ponts entre des publics bordelais et africains.

C’est un évènement que nous avons souhaité « engageant ». Il s’est construit à travers un collectif de bordelais, pour certains représentants de la diaspora africaine, et pour tous liés de près ou de loin avec l’Afrique. A travers ce projet, nous avons souhaité que le public trouve de nouvelles perspectives sur l’Afrique.

LES CHIFFRES DU FESTIVAL
1 année de préparation : la première de nos réunions collaboratives s’est tenue le 25 Octobre 2017. C’était à La Ruche, un espace de travail collaboratif (coworking) dédié aux entrepreneurs de l’innovation sociale, où le collectif an bè kélé (on est ensemble) a ensuite régulièrement pris ses quartiers, pour construire pas à pas l’évènement.

Depuis la première réunion, et jusqu’au week-end du festival, 42 personnes se sont impliquées bénévolement dans ce projet.

14 partenaires ont collaboré avec nous sur l’évènement, dont 12 locaux ou régionaux et 2 internationaux. Voir le détail ci-dessous.

1 évènement « before » : en guise de prélude au festival, Kélé a organisé le Jeudi 26 Septembre une soirée au bar-restaurant Chez Aka, dans le quartier Saint-Michel, avec notamment la projection de 3 projets audiovisuels, sous la forme d’un regard croisé sur l’immigration. Une soirée organisée en partenariat avec Utopía Collectif Cinéma, l’Institut Supérieur de l’Image et du Son (ISIS) de Ouagadougou et l’association Guinée Solidarité Bordeaux.

2 belles soirées au bord des rives de la Garonne : Vendredi 27 et Samedi 28 Septembre 2018, à la Guinguette Chez Alriq.

 

1278 entrées sur les deux soirs, avec un pic pour la soirée du samedi (jauge maximale du site : 650 personnes).

4 concerts et 17 artistes sur scène : avec les groupes Wijdan Gnawa Project (Bordeaux, Algérie, Bosnie) et Ezza (Toulouse, Niger) le vendredi soir. Arelacoyava (Bordeaux, Gabon) et Kyekyekyu (Ghana, Landes) le samedi soir.

 

17 invités reçus sur le plateau en public de Radio Kélé, animé par Lionel Pohu (Radiola) : on y a parlé du collectif an bè kélé avec Thomas Glantenay et Cheikh Sow, de migrations contraires avec Charles Duvoyage et Alpha Kaba, du mouvement rap au Burkina Faso avec Anna Cuomo et toujours Charles Duvoyage, de métissage en poésie avec Patricia Houefa Grange, d’entrepreneuriat avec Isabelle Berrier (Welcoming Diasporas), de « mode ethnique d’origine contrôlée avec Monique Bagal et Michka Yonga (Association Maskali).
Les musiciens du soir sont également passés, ensemble (Wijdan Gnawa Project et Ezza le vendredi, Arelacoyava et Kyekyeku le samedi) et ça s’est terminé à chaque fois en duo, en impro et à capella !

 

180 (et quelques) festivaliers passés par le studio « Portraits du Maquis » : devant l’objectif de ÖssÖ, et dans un studio décoré par Emmanuelle Gerbeau (Umaneza).

 

Le Festival a été 100% auto-financé par l’association Kélé, en grande partie grâce au partenariat établi avec la Guinguette Chez Alriq.

Enfin, un nombre incalculable de belles rencontres, à continuer de fédérer autour de nos futurs projets !

 

LA GUINGUETTE CHEZ ALRIQ
Toute l’équipe de l’association Kélé remercie particulièrement La Guinguette Chez Alriq pour la confiance accordée dans notre idée de départ, et pour l’organisation commune de cet évènement : aide à la programmation, logistique, relations presse, coordination générale du projet…
La Guinguette chez Alriq est l’un des plus beaux lieux de Bordeaux. C’est aussi et surtout un lieu de rencontres culturelles et musicales, où nous sommes ravis d’avoir pu rassembler autour de ce projet.

 

RETOMBÉES PRESSE
Presse écrite
Sud-Ouest : article dans le journal du Jeudi 27 Septembre + article dans le journal du Vendredi 28 Septembre
Junk Page : encart dans le numéro mensuel de Septembre 2018
Kanian Magazine : interview de Thomas Glantenay dans le numéro de Septembre 2018

Passages radio
FIP : annonces régulières + article sur le site internet
O2 Radio : Thomas Glantenay invité de l’émission L’écho des associations du 17 Septembre 2018
Radio Campus : intervention pendant le journal du Mercredi 19 Septembre.

 

PARTENAIRES


Utopía Collectif Cinéma / La Ruche Bordeaux / Zatie’s Art / Radiola. La radio qui est toujours là. / Umaneza / ÖssÖ/Ärt
L’incubateur Createam (Bamako) / ISIS (Institut Supérieur de l’Image et du Son de Ouagadougou) / FIP Radio / United Souls / Chabi Chic Bordeaux / Guinée Solidarité Bordeaux / Chez Aka / Association Maskali

 

ET LA SUITE ?
Nous pouvons d’ores et déjà vous annoncer qu’en accord avec la Guinguette Chez Alriq, il y aura un Festival Le Maquis #2 en 2019 !

Cette deuxième édition proposera notamment un focus sur un pays en particulier : le Mali !
Ce focus fera suite à une résidence créative qui sera menée en amont dans ce pays avec des artistes, créatifs et entrepreneurs sociaux locaux. Nous espérons par la suite dupliquer ce que nous aurons fait au Mali dans d’autres pays, un pays par an.

 

CONTACTS
A la manière de nos réunions collectives, qui ont accueilli chaque fois de nouvelles personnes, la dynamique est ouverte depuis le début à toute personne qui partage nos valeurs et souhaite y apporter sa contribution.

Vous souhaitez nous rejoindre ? N’hésitez pas à nous contacter !

Kélé (Thomas) : 06 50 32 11 85 / contact@anbekele.com
Kélé (Mila) : 06 18 80 26 23 / communication@anbekele.com
Kélé (Camille) : 06 78 75 60 26

 

AN BÈ KÉLÉ / ON EST ENSEMBLE !

Crédits Photo : ÖssÖ (portraits du maquis), Bastian Lizut (photo couleur illustrant l’article), Arnaud Bertrand (toutes les photos en noir et blanc),  La Guinguette Chez Alriq, Association Kélé