Bordeaux et l’Afrique

Bordeaux et l’Afrique

Bordeaux et l’Afrique

 

Bordeaux est une ville en plein développement. La ville et son agglomération ambitionnent d’atteindre le million d’habitants d’ici à 2030 contre environ 700 000 à l’heure actuelle. Bientôt située à seulement 2h05 de Paris grâce à la Ligne à Grande Vitesse, Bordeaux est aussi régulièrement placée en haut des classements des villes qui attirent, des villes où il fait bon vivre, des destinations touristiques de premier plan.

Toutefois, après 5 années passées au Mali, choisir de revenir s’installer à Bordeaux, c’était surtout une question de « liens africains ». Car ce qui allait devenir le projet Kélé trottait déjà dans un coin de l’esprit.

Bordeaux – Le Pont de Pierre et la Flèche Saint-Michel

En première ligne du temps de la traite négrière, au même titre que Nantes ou La Rochelle, Bordeaux a en effet une histoire commune avec l’Afrique, qui lui confère encore aujourd’hui certains liens privilégiés avec le continent noir et les Antilles. Certes, cette histoire difficile n’est encore aujourd’hui pas toujours simple à assumer, mais les liens sont là. Nous conseillons à ce sujet la visite du Bordeaux Nègre, organisée par la Fondation du Mémorial.

Au sein d’une population d’immigrés fortement imprégnée de Portugais, d’Espagnols et de Maghrébins, les Africains (hors Maghreb) représentent environ 18% de la population immigrée de la ville (Source : Insee 2010).
A l’échelle du département, on note en particulier une grosse communauté Sénégalaise en Gironde. Environ 6000 ressortissants (Revue Cambo n°1, Juin 2012), qui se regroupent autour de la section départementale de l’UTSF (Union des Travailleurs Sénégalais de France).

Les liens avec l’Afrique se matérialisent également par de nombreux liens de coopération et de jumelage entre Bordeaux ou certaines villes de la CUB et des alentours, et des villes du continent Africain. Citons en particulier Bordeaux avec Ouagadougou (Burkina Faso), Bamako (Mali), Casablanca (Maroc) et Oran (Algérie).

Bordeaux – Wax on! au Miroir d’Eau, Place de la Bourse

Bordeaux cultive également une proximité avec l’Afrique sur le plan universitaire. Après Paris, Bordeaux possède ainsi le deuxième pôle français de recherche et d’enseignement sur les Afriques. En 2011, le Centre d’Etude d’Afrique Noire (CEAN) de Sciences-Po Bordeaux et le Centre d’Etudes et de Recherches sur les Pays d’Afrique Orientale (CREPAO) de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, ont fusionné pour donner naissance au Centre de Recherches Les Afriques dans le Monde (LAM).

Sur le plan culturel et artistique, si les Rencontres Africaines de Pessac ont vécu leur dernière édition en 2015 après 24 ans d’existence, Bordeaux peut compter sur l’association MC2a (Migrations Culturelles Aquitaine Afrique) pour faire le lien entre l’Aquitaine et le continent, à travers des expositions, des conférences et ateliers, des manifestations culturelles, des résidences artistiques…etc.

L’association MC2a et le LAM, avec également Cap Coopération, le collectif COSIM-Aq, le réseau francophone Genre en Action, l’institut de formation IFAID Aquitaine et le RADSI, sont par ailleurs à l’origine de la création en 2015 de l’Institut des Afriques (IdAf), un projet porté par la Région Aquitaine et son président Alain Rousset, qui vise à fédérer l’ensemble des acteurs régionaux oeuvrant autour de l’Afrique, tant sur le plan culturel, universitaire, économique ou politique que solidaire et citoyen.

Bordeaux – La Compagnie des Grandes Personnes au Carnaval des 2 Rives

Enfin, la Mairie de Bordeaux elle-même développe depuis quelques années ses liens avec le continent Africain, notamment par l’intermédiaire de Monsieur Pierre de Gaétan Njikam-Mouliom, adjoint au maire en charge des partenariats avec l’Afrique subsaharienne et qui est à l’origine de la Journée Nationale des Diasporas Africaines, dont la 3ème édition a eu lieu en Avril 2015 autour du thème de l’innovation en Afrique.

Bordeaux et l’Afrique, c’est donc une longue histoire et Kélé espère bien y participer, au présent et dans le futur !